Cette séquence nous écrivons une nouvelle à partir du tableau « Les noces de Cana » de Veronese.

Öèôðîâàÿ ðåïðîäóêöèÿ íàõîäèòñÿ â èíòåðíåò-ìóçåå Gallerix.ru
Öèôðîâàÿ ðåïðîäóêöèÿ íàõîäèòñÿ â èíòåðíåò-ìóçåå Gallerix.ru

Pour démarrer il faudra choisir un personnage du tableau qui sera le personnage principal de votre nouvelle.

 

Lundi 16 novembre 2015
Réalisation d’un imagier

Lundi 9 novembre 2015
Par deux : Travail d’écriture de dialogue intégrant tous les mots.

Lundi 2 novembre 2015
Pendant cette nouvelle séquence, nous allons travailler à partir des propositions du concours : « Dis moi dix mots » :

https://www.reseau-canope.fr/dis-moi-dix-mots/
Travail d’écriture de définitions imaginées des mots : chafouin, champagné, dépanneur, dracher, fada, lumerotte, poudrerie, ristrette, tap-tap et vigousse.

Lundi 21 septembre 2015

La séance est consacrée à la fabrication du fanzine.

Chacun a écrit un texte la semaine dernière.

Tristan Tzara, « Pour faire un poème dadaïste »,
in sept manifestes dada,
éd. Pauvert, 1924(?)
.

Pour faire un poème dadaïste
Prenez un journal.
Prenez des ciseaux.
Choisissez dans ce journal un article ayant la longueur que vous comptez donner à votre poème.
Découpez l’article.
Découpez ensuite avec soin chacun des mots qui forment cet article et mettez-les dans un sac.
Agitez doucement.
Sortez ensuite chaque coupure l’une après l’autre.
Copiez les consciencieusement dans l’ordre où elles ont quitté le sac.
Le poème vous ressemblera.
Et vous voilà un écrivain infiniment original et d’une sensibilité charmante, encore qu’incomprise du vulgaire.

Lundi 14 septembre 2015

Dada

Ce que l’on retient : C’est un mouvement intellectuel, littéraire et artistique qui nait à Zurich pendant la Première guerre mondiale. Il se caractérise par une remise en cause, de toutes les conventions et contraintes idéologiques, esthétiques et politiques. On déconstruit pour reconstruire. Pour jouer avec les conventions, les artistes utilisent l’ironie, la provocation, cherchant une liberté dans la création.

Dada connaît une rapide diffusion internationale.

Les documents que nous avons étudiés :

  • Dada
Tristan Tzara, cet artiste a l'origine du mouvement a écrit plusieurs manifestes
Tristan Tzara, cet artiste a l’origine du mouvement a écrit plusieurs manifestes
1
Hugo Ball au Cabaret Voltaire à Zurich le 23 juin 1916
2
HASARD et ABSTRACTION Jean ARP, Collage, 1916-17
3
Le photomontage berlinois – HOCH Hannah, 1889-1978, Da Dandy, 1919, photomontage, 30×23 cm,
4
Assemblage d’objets et de matériaux du quotidien, avec Kurt Schwitters. Merzbild 25A, 1920, montage, collage et huile sur carton, 104,5×79 cm
6
Francis Picabia
5
Francis Picabia
8
Marcel Duchamp, L.H.O.O.Q. , 1919, 19,7 × 12,4 cm
9
Marcel Duchamp, Fontaine, 1917
7
L’oeil cacodylate, 1921 Un condensé de purs dadaïstes signé par 56 mains. Francis Picabia, L’oeil cacodylate. Huile sur toile et collage de photographies, cartes postales, papiers divers découpés
11
Le magazine comme moyen de communication et lieu d’expérimentation
13
MAN RAY, 1890-1976, Tristan Tzara, 1921, surimpression.

10 12 14 15 16

  • Les dadas ouvrent le champ d’une liberté de création pour le XX° siècle.

Dans les années 60, des parutions limitées, auto éditées et faites avec les moyens du bord : les fazines naissent dans le milieu punk.